Une première répétition très prometteuse pour le Chœur de l’Aube

L’auditorium du Centre des congrès de Troyes a accueilli, le mardi 28 juin, les premières notes très « gospel » de l’édition 2016 du Chœur de l’Aube avec une tâche difficile pour les collégiens. En effet, ils seront les premiers artistes à défendre les couleurs du Festival des Nuits de Champagne lors du concert inaugural de l’ « Aube à l’Unisson » le 23 octobre prochain, autour de l’univers de Pascal Obispo, invité d’honneur de cette édition.

 


Sous la direction de Stéphanie Stozicky et accompagnés au piano par Martin Le Ray, à tour de rôle par pupitre – les sopranes, les altos – les choristes « prennent la parole » et interprètent quatre chansons de Pascal Obispo. L’Envie d’aimer et Tombé pour elle, apportant la touche de l’amour, omniprésente dans le répertoire de l’artiste ; Le Drapeau et Le Meilleur reste à venir, plus engagées dans un message de paix et de vivre ensemble.



Après une journée de répétition, le travail commence à porter ses fruits. Appuis dans le sol, position « bord de chaise », respiration, travail des consonnes… les jeunes apportent une belle énergie à ces chefs-d’œuvre. Une émotion nouvelle se dégage alors, issue d’une part de la couleur musicale créée par les harmonisateurs – Christophe Allègre, Brice Baillon et Martin Le Ray – et d’autre part de la sensibilité des chefs de chœur et des jeunes choristes.

 


Pour les professeurs de musique des 27 établissements du département participants au projet, le travail ne s’est pas arrêté à cette répétition. Le lendemain, ils ont fait un peu de zèle en rejoignant toute l’équipe artistique pour une approche plus approfondie des titres qu’ils reprendront avec leurs élèves dès la rentrée ! Entre les aspects techniques, les difficultés particulières des harmonisations, l'atmosphère recherché et le sens du texte ; ils ont pu échanger sur les méthodes pédagogiques. L'apprentissage se fera alors par la mélodie, le rythme et le ressenti du corps pour que chaque collégien découvre et s’approprie la poésie de Pascal Obispo, un artiste et son univers qui leur sont encore assez méconnu.

Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte