Les Tit' Nassels touchés "en plein choeur"

Répertoire
"En plein coeur", des Tit' Nassels, harmonisé par Michael Cavalier et dirigé par Marie Belz.
"Emmène-moi", des Tit' Nassels, harmonisé par Pierre Marescaux et dirigé par Fabrice Pereira.
"Juste quelqu'un de bien", de Kent, harmonisé par Pierre-Michel Sivadier et dirigé par Marie Belz.

Le son aigu de leurs "bidules" bat le rappel. Habillés de couleurs, des personnages jaillissent, incarnant les sentiments humains : la haine, l'espoir, l'amour... Sous le soleil de février, l'équipe festive ne passe pas inaperçue, aux abords du lycée Chervé. Autour des Tit' Nassels (Sophie et AxL) et de leur univers pop-rock, oscillant entre légèreté et gravité, ce 7ème week-end chantant  "Roanne en choeur" s'annonce fort en émotions et en découvertes.

Dans l'amphi du lycée, les 340 choristes ont vite trouvé leurs marques, sous la conduite de Marie Belz, avec "En plein coeur", titre vedette du dernier album du duo roannais. Le texte est puissant et l'harmonisation, une première pour Michael Cavalier, le pianiste du week-end, donne déjà le frisson. "C'est un titre porteur, agréable à chanter" dit Marie. Il faut y mettre de la conviction : "Vous avez le choix entre chant de marins ou chant de supporters" explique-t-elle.

Fabrice Pereira prend le relais sur "Emmène-moi" et sa poésie entraînante. Il invite à sourire sur "la vie qui prend goût" et à "dessiner l'arc-en-ciel" d'un arrondi du bras... "Ne cherchez pas le volume mais la précision et le sens." Les messieurs doivent arriver à faire chavirer les dames. Et tout le monde doit suivre le chef : "C'est bien, vous êtes à l'écoute des gestes" lâche-t-il d'une formule très parlante. On plie les genoux pour donner du son, "dynamiques mais avec tendresse".

 

Voir l'album photo

 
Le choeur "sublime" les chansons
Dirigé par Marie Belz, le 3e titre nous emmène du côté de Kent, l'une des influences des Tit' Nassels, et de "Juste quelqu'un de bien", chanson écrite pour Enzo Enzo. "Une chanson bonheur, où on se sent bien" explique Marie. L'harmonisation a trituré et arrangé cet air connu pour l'emmener ailleurs. "Laissez vous emporter, mais avec des consonnes" conseille-t-elle. A la pause, Colette, choriste et maman de Sophie, confie son admiration pour le travail des chefs et se dit impressionnée : "Chanter en choeur, ça sublime les chansons."

 
En soirée, le concert des Tit' Nassels, à 4 sur scène, déroule les grands titres du groupe, entre sujets graves et poésie tendre, mots qui font mouche, humour corrosif. Derrière les mises en boîte, la complicité s'installe et le lendemain, les artistes seront accueillis par leurs répliques favorites en venant assister aux répétitions puis à la sérénade finale. Le duo n'est pas déçu du résultat et chante à son tour. "Je ressens beaucoup d'émotion" confiera Sophie. "On redécouvre nos titres, avec une interprétation encore plus belle et de supers arrangements." "C'est très émouvant, ce choeur magnifique, les harmonisations et tous ces gens qui chantent nos chansons, c'est très beau" ajoute AxL.
 

En savoir plus


La présence des artistes, même durant le repas avec les choristes, a donné tout son sens à ces 2 jours, aux yeux des chefs. Ceux-ci ont apprécié la réactivité de tous : "Ca chante très bien, ça envoie. Il y a du répondant." Nadia et Sandrine, venues du Cantal, se disaient enchantées du week-end, "hyper bien organisé, convivial, amical", avec "la découverte d'artistes, des chefs au top, le tout dans la bonne humeur". Une vraie récompense pour Xavier Chanelière, président de La Source-Rêv'Ado-L'Alouette, et son équipe d'organisation, ravis d'avoir pu régaler les choristes dans "une ambiance exceptionnelle".

Reportage de Jean-François Vaizand

Reportage de Eric Carjot