A l'abri des contreforts du massif des Ecrins et sous la bienveillante silhouette du Pic de Bure, de curieux échos résonnaient, le week-end du 19 et 20 septembre, dans la vallée du haut Drac. Non pas le yodel ancestral du pâtre dans les alpages, ni le sifflement inquiet du chamois à sa harde, mais 170 choristes se frappant les cuisses, galvanisés par la chef de choeur Blandine Deforge.

Lire la suite...
Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte