L'histoire de Chanson Contemporaine

Des premiers élans...

Chanson Contemporaine naît en 1974, mais c’est en 1982 qu’elle affirme une première fois son identité. Une semaine chantante est organisée à Troyes avec Serge Lama et se conclut par son concert accompagné par plus de 800 choristes. Un événement retransmis en direct sur RTL qui agit comme un électrochoc au niveau du public et dans le monde choral qui n’avait jamais vécu pareil écho médiatique.

Suivent d’autres semaines chantantes et concerts du même acabit (Serge Lama, Fabienne Thibeault et Hervé Cristiani en 1985, Michel Fugain en 1987) puis plus confidentielles : en 1989 avec la participation discrète de Pierre Vassiliu, avec comme unique fil rouge l’accompagnement instrumental symphonique, et en 1992 autour du répertoire du parolier Pierre Delanoë... La mise en place d’un partenariat avec une structure d’édition dédiée, la Boîte à chansons, permet la diffusion d’un répertoire disparate et de qualité hétérogène, au niveau du choix des titres (parfois orienté par les succès du “Top 50”) ou des harmonisations elles-mêmes. L’association se dote d’une structure administrative, relayée en région par des “délégués régionaux”. L’envie d’interpréter la chanson en chorale, en associant à la voix le geste mis en scène guident ainsi ces premières années d’un développement à la fois volontariste et expérimental.


… aux premières remises en question

A la fin des années 80, on perçoit un potentiel réel d’adhésion de la population chorale au répertoire proposé par Chanson Contemporaine, doublé d’un débat sur la forme de l’interprétation. D’un côté l’omniprésence de “l’artiste star” lors des « semaines chantantes » démotive les choristes. De l’autre, l’interprétation en chœur et l’intégration de l’esthétique du corps et de la mise en scène à la pratique polyphonique amateur de la chanson n’apparaissent plus comme un exercice si facile. L’absence d’un véritable projet culturel, artistique et musical provoque un essoufflement de la vie associative et de la participation des choristes et des chorales aux activités proposées. Et les nécessaires remises en question entraînent quelques distances avec certains acteurs de l’association.

Ce projet, développé et décliné depuis maintenant plus de vingt ans, a permis d’offrir une vraie réponse qualitative à cette envie latente de “chanter ensemble”, véritable phénomène culturel de fond.

De la naissance d’un projet…

On pressent néanmoins que le principe de l’échange avec les artistes professionnels de la chanson reste déterminant pour le développement qualitatif de l’interprétation de la chanson en chœur. On imagine alors la rencontre avec l’auteur-compositeur en tant qu’ “écrivain de la chanson”, la semaine chantante devenant une véritable fête de son répertoire.

D’où l’invitation faite en 1992 à Pierre Delanoë, auteur d’innombrables succès. C’est ce qui donne au festival Nuits de Champagne à Troyes l’idée de centrer son projet autour de l’écriture de la chanson et de proposer chaque année de s’immerger dans l’univers d’un auteur et/ou compositeur de la chanson. Chanson Contemporaine coréalisera le Grand choral des chansons de l’artiste invité en clôture des Nuits de Champagne.

Ce concept naît en 1993, et Chanson Contemporaine décide de réinventer son projet artistique et musical en revendiquant l’émergence d’un nouveau genre, “la chanson chorale”, largement inspiré du répertoire de la chanson dans toute sa dimension culturelle, au sens des influences et tendances de ses auteurs-compositeurs. L’atelier choral et le grand choral des Nuits de Champagne deviennent l’espace et le temps de la rencontre du peuple qui chante la chanson avec les auteurs-compositeurs, et un véritable laboratoire pour l’interprétation de la chanson chorale en scène.


… à sa maturité

A partir de là, l’ensemble du projet et des activités de Chanson Contemporaine seront inscrits dans cette démarche qualitative centrée autour de la culture de la chanson, amenant l’équipe artistique et musicale à réactualiser l’écriture des harmonisations et à repenser la direction de chœur, l’apprentissage et l’interprétation de la chanson chorale en scène.

Des activités plus ou moins pérennes seront proposées, avec cette même volonté de travailler sur la notion de culture de la chanson et de construire des ponts entre le monde professionnel et le monde amateur. Chanson Contemporaine inventera une pédagogie adaptée pour former les cadres des chorales chanson. Le projet artistique et musical porté par l’association Chanson Contemporaine sera de mieux en mieux identifié et reconnu grâce à la redéfinition et à la diffusion de son label d’harmonisations.

Autant d’activités qui participeront à la maturité du projet, entraînant du coup l’adhésion réelle d’acteurs partenaires.

Dans le même temps, l’association se dote d’une structure administrative permanente pour accompagner l’équipe artistique et musicale au quotidien, préparer et coordonner les évènements, tout en en essayant de répondre aux attentes et sollicitations multiples des chorales, chefs de chœur et choristes intéressés par la pratique de la chanson chorale.


Ce projet, développé et décliné depuis maintenant plus de vingt ans, a permis d’offrir une vraie réponse qualitative à cette envie latente de “chanter ensemble”, véritable phénomène culturel de fond dont l’épanouissement semble de moins en moins parasité par une perception passéiste de “la chorale”.



Retour