Le programme musical de la semaine chantante de Sète

 

 Photos BrassensUn concept original

Le programme musical de la Semaine Chantante de Sète se construit autour d'un répertoire d'une douzaine de titres, tous issus de la chanson française. Y figurent le tutélaire Monsieur Georges (indissociable de sa ville natale) mais aussi ses "pairs", "fils" et "petits-fils" (voire "arrières-petits-fils").  L'héritage de Brassens dans le patrimoine collectif est célébré à travers ses chansons, mais surtout à travers ce qu'il a transmis aux générations d'auteurs/compositeurs qui lui ont succédé : un savoir-faire de poète, de mélodiste, d'artisan. Ce sont ces artistes qui composent la majorité du répertoire travaillé, et c'est cette vaste lignée Georges Brassens qui est mise à l'honneur à 280 voix pendant une semaine par les choristes et l'équipe musicale de Chanson Contemporaine.

  

 Les premiers titres dévoilés 

En ce mois de mai, nos 280 choristes inscrits viennent de découvrir la moitié du répertoire qu'ils travailleront pendant la semaine d'atelier choral dans la pinède. Six titres dont ils ont reçu partitions et voix d'apprentissage pour les préparer au mieux chez eux avant de mettre en commun et de découvrir sur place les six autres chansons du programme complet.

Sous cet intitulé "Parlez-moi de la pluie", qui nous permettra d'aborder la thématique du temps et de la météo en chansons, vous aurez évidemment reconnu l'allusion à L'orage de Georges Brassens. Il y aura également : La chanson d'Azima de Michel Berger, Sauvez de Daniel Lavoie, Voilà l'été des Négresses Vertes, J'arrive de Ben Mazué et Soleil soleil de Pomme.

 

 

Choristes et artistes sur scène

La semaine chantante de Sète se conclura par deux représentations publiques :

 

Jeudi 21 juillet – 22h - Mèze : Féloche et le Mandolin Orchestra
+ Bonbon Vodou, Imbert Imbert et le Chœur éphémère de Chanson Contemporaine.

 

Faire ensemble : c’est autour de cette belle idée que s’est construite la soirée du jeudi 21 juillet au Festival de Thau. Créer du lien, faire dialoguer nos voix, autour d’un artiste à la joie contagieuse : Féloche. Il sera donc là, avec son Mandolin Orchestra, mais il sera augmenté, porté par le Chœur Ephémère de Chanson Contemporaine (270 chanteurs), le groupe Bonbon Vodou et Imbert Imbert 

Une soirée génératrice de bonheur, avec 300 artistes sur scène autour de Féloche, pour partir au large des Canaries, à bord de Tara Tari et jusqu’en pays cajun. Une traversée qui résonnera avec celle de Laurent Ballesta et son regard exceptionnel sur la nature qui l’entoure. 

 

Vendredi 22 juillet – 21h - Sète (lieu à confirmer) : "Parlez-moi de la pluie"
Chanson Contemporaine et son Choeur éphémère invitent Féloche et Bonbon Vodou

Le vendredi 22 juillet au Lazaret, à Sète, nous vous proposons de retrouver le Chœur Ephémère de Chanson Contemporaine pour “Parlez-moi de la pluie”, un spectacle qui prend la température du monde en chansons et en polyphonie.  

Ce concert est l'aboutissement d’une semaine exceptionnelle où 270 adultes, 20 ados et 20 enfants se réunissent pour chanter ensemble, découvrant ensemble un répertoire allant de Brassens à Pomme, en passant par Féloche et Bonbon Vodou, les deux artistes invités de cette édition.  

Depuis 2014, vous êtes chaque année plus nombreuses et nombreux à plébisciter cet événement atypique, comme acteurs et comme spectateurs : c’est le moment ou jamais de venir et d’être bluffés !  

 

 

  Féloche

 De ses tendres années, Féloche garde le goût des rencontres et des métissages. C'est ainsi qu'il passe d'un groupe de punks ukrainiens aux Nonnes Troppo avant de se lancer en 2008 dans sa carrière solo avec La vie cajun. Une chanson aux accents de Louisiane qui le fera connaître, avant qu'il bifurque vers les grands espaces, les îles, sur l'album Silbo (2013), pour finalement arriver en 2020 de l'autre côté du monde des cordes, pour un spectacle avec un grand orchestre de mandolines.

Féloche est électrique et doux, généreux et vibrant... Vivant, quoi !

C'est cette humanité musicale qu'il proposera à Sète en ce mois de juillet.

 

 

 Bonbon Vodou

 Bonbon Vodou c’est Oriane Lacaille, fille d’une grande famille de musiciens réunionnais, et JereM, fils… de deux psychiatres lacaniens. 

 Une écriture à double fond, deux voix douces et ensoleillées qui s’accordent comme un songe, ce duo façonne une chanson dépaysée et imprévisible, détournée par l’Afrique et la Réunion, les deux pieds dans vingt pays. 

« Métèque » – comme ce mot est noble – baigné par la douceur des 2 voix claires et porté par un groove minimaliste et ravageur, Bonbon Vodou distille la joie et propage son onde amoureuse. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


A la une

Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte