événements


Evenements


Des rendez-vous entre professionnalisme et convivialité pour partager la chanson chorale tout au long de l’année, à 60 ou à 1000, à Troyes, à Sète ou ailleurs.


Voir les événements

Partitions


Editions


Un catalogue exclusif sans cesse renouvelé de plus de 700 chansons harmonisées pour chœurs et groupes vocaux.



Voir le catalogue

Formations


Formations


Des ateliers adaptés aux besoins de ceux qui pratiquent la chanson chorale et qui désirent se perfectionner et développer leurs talents.



Voir les formations

Le Projet


Chanson Contemporaine donne un sens à l’expression “chanson chorale” en développant un projet centré autour de la culture de la chanson pour l’univers choral et en construisant des passerelles entre les mondes professionnel et amateur.




Le projet

« Le temps, le temps, le temps et rien d’autre » au programme à Brezolles.

Changement d’heure oblige, la notion du temps qui passe est au cœur du week-end chantant organisé conjointement par la « Chorale Sainte Eve de Dreux » et « Chant’Espérance » à Brezolles les 30 et 31 mars derniers. Afin d’entrer pleinement dans la thématique, les deux chœurs locaux accueillent les choristes en chanson avec une interprétation de « Le Temps » des Ogres de Barback : le ton est donné.

  

BREZOLLES

Aux manettes du week-end, Maud Galichet et Blandine Deforge, accompagnées par Christophe Pennel au piano. Ensemble, ils explorent avec les choristes de multiples facettes du temps. Du lien intergénérationnel de Mes Aïeux avec Dégénération, aux souvenirs presque oubliés de l’enfance avec L’Âge d’Or de Barcella, en passant par les effets du temps avec Yves Jamait et La Fleur de l’âge, c’est une parenthèse temporelle et musicale qui est proposée aux choristes d’ores et déjà visiblement conquis.

Dans une ambiance chanson populaire traditionnelle, Dégénération» du groupe québécois Mes Aïeux retrace la vie d’une famille sur plusieurs générations. Tout au long de la chanson, on assiste à une comparaison entre les différentes époques au sujet du travail, de la famille, de l’argent, des divertissements, … Dès les premières notes, la salle de répétition se transforme en terrain de haka. « L’exercice du haka est très bénéfique sur ce titre. Il permet un ancrage au sol et aux racines, explique Maud Galichet. C’est donc un outil technique et d’interprétation à la fois ».

Yves Jamait incite à l’acceptation du temps qui passe dans son titre La Fleur de l’âge. Tout au long du texte, on progresse autour de l’idée que même si l’image de la beauté et de la jeunesse peut faire rêver, rien ne vaut la véritable richesse intérieure d’une personne. La belle patine que le temps apporte est une valeur ajoutée à chaque femme. « On est parti sur le côté léger du morceau, raconte Blandine Deforge. Le gimmick des « pa-pa-la-pa » que l’on retrouve tout au long du titre est très entraînant et apporte de la gaieté ».

Telle la madeleine de Proust, L’Âge d’Or de Barcella est une invitation à retrouver toutes les petites joies de l’enfance. Le temps semble presque suspendu lorsque les choristes se replongent dans leur passé. « On est parti des souvenirs individuels de chacun, que l’on a ensuite mis en commun pour arriver enfin à construire un sentiment collectif, explique Maud Galichet. C’était un chouette moment ! ». Dans ce morceau en deux temps, la douceur des souvenirs laisse place à une surenchère plus rock de toutes les belles pensées qui remontent à la surface.

Pour compléter ce week-end, « La Troupe » groupe vocal originaire de Troyes vient présenter son spectacle aux choristes et curieux. Un véritable régal pour les yeux et les oreilles. Et, pour le plus grand bonheur des choristes, les « Troupeurs » rejoignent les rangs lors de la répétition du dimanche matin et prolongent de quelques heures les instants de partage et d’échanges si chers lors de ces belles parenthèses éphémères.Brezolles2

 

Mariane Patin

 

 


Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte