Quand Avignon fait son Paris

10653422 423239384544892 9075691834887036498 nLa magnifique salle de spectacle, dans laquelle la scène laisse place au Pont des Arts est devenu l’endroit propice à l’équipe artistique de Chanson Contemporaine pour entreprendre un apprentissage plus que créatif ! Par le titre "Paris", l’auteure-compositeur-interprète Camille évoque son attachement à cette ville, à travers une musique tantôt intime tantôt festive. Le chef de choeur Nantais Martin Le Ray, propose un apprentissage non linéaire: les chaises... c’est pour les partitions ! Le chef de chœur fait confiance au "par cœur", meilleur moyen de parvenir à une interprétation authentique, à l’image de celle de Camille dans cette ode à la capitale de l’amour. Les intonations et la justesse, ainsi que les variations tant entre les couplets qu’entre les refrains, retiennent l’attention des choristes pour un apprentissage méticuleux et permet d'atteindre rapidement un véritable plaisir à chanter la notion de liberté qui transparaît du titre.

Stéphanie Stozicky, se saisit de ce chœur éphémère qui sonne déjà très bien, pour aborder le titre "Rue de Panam" des Orgres de Barback à travers des jeux rythmiques. C’est une vraie chanson de titi parisien, évoquant la pauvreté et le côté double de la ville-lumière ! Ce 6/8 qui ressemble de près à une valse rapide, fait la part belle aux hommes et aux alti qui portent la mélodie la quasi-totalité du morceau. Mais c’est d’abord une chanson sans paroles que propose l’harmonisation de Martin Le Ray, avec ses nombreux accompagnements très chantants ! C’est dans la superposition et la précision rythmique que les choristes ont pu recréer cette ambiance de lampions et de banquet de rue.

12540649 423240811211416 4972487018803023576 nAvec le titre "La parisienne", chanson incontournable de Marie-Paule Belle, ludique et drôle, Martin propose d'envisager l'apprentissage, debout, dans le mouvement pour mieux appréhender un texte dense et un débit rapide. Le chef propose un travail sur la prononciation ainsi que sur la justesse des intervalles de la mélodie. Une fois ces difficultés surmontées, cette chanson entraînante et sensuelle devient un véritable un régal pour les choristes ainsi que pour le public venu pour l'aubade le dimanche !

Le samedi soir, c'est le groupe Grain 2 Phonie qui fait résonner la polyphonie devant un public de choristes conquis par des reprises du repertoire francophone, justement harmonisées. Un week-end qui a comblé les 310 choristes présents, nouveaux ou habitués, de quoi donner à tous l'envie de réitérer l'expérience l'année prochaine !

Retrouvez ici la galerie photo du week-end ! 


Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte