événements


Evenements


Des rendez-vous entre professionnalisme et convivialité pour partager la chanson chorale tout au long de l’année, à 60 ou à 1000, à Troyes, à Sète ou ailleurs.


Voir les événements

Partitions


Editions


Un catalogue exclusif sans cesse renouvelé de plus de 700 chansons harmonisées pour chœurs et groupes vocaux.



Voir le catalogue

Formations


Formations


Des ateliers adaptés aux besoins de ceux qui pratiquent la chanson chorale et qui désirent se perfectionner et développer leurs talents.



Voir les formations

Le Projet


Chanson Contemporaine donne un sens à l’expression “chanson chorale” en développant un projet centré autour de la culture de la chanson pour l’univers choral et en construisant des passerelles entre les mondes professionnel et amateur.




Le projet

Tous les chemins de la chanson polyphonique mènent à Troyes !

 Deux groupes de choristes québécois et un groupe du Salvador ont vécu l’aventure du Grand Choral à Troyes pour chanter parmi 900 choristes les répertoires de Bob Dylan, Francis Cabrel et Fred Pellerin. Ils livrent ici quelques impressions au sortir de cette aventure extraordinaire.

Les choristes du choeur de l'Arthémuse - en provenance de Longueuil (Québec) :

45006820 10156609763925915 233584940309020672 n

 

En acceptant l’invitation lancée par Fred Pellerin sur sa page Facebook, à venir joindre nos voix à la sienne, à celle de Francis Cabrel et à celles des 900 choristes du Grand Choral des Nuits de Champagne, nous savions que nous allions vivre une belle aventure. Elle a dépassé de très loin nos attentes !

L’accueil qui nous a été réservé, autant par l’organisation que par les autres choristes, a été des plus chaleureuses.

Chaque jour de cette semaine intense nous a apporté son lot de surprises : invitation à recevoir la médaille de la Ville de Troyes, entrevues avec les médias régionaux, rencontre inattendue avec Fred Pellerin, lors du happening du Grand chœur en centre-ville…

Ce qui a rendu l’aventure extraordinaire est évidemment et avant tout, l’expérience chorale. L’approche des 5 chefs de chœur nous a totalement conquis.

Une expérience pleine de frissons de bonheur, d’émotion et de satisfaction d’avoir partagé cela avec le public.

Nous avons repris l’avion Dimanche 28 octobre en ramenant tellement de beaux souvenirs dans nos bagages … et l’envie de revenir, « Certain!! », comme on dit chez nous…

 

Les choristes de Saint-Élie-de-Caxton, amis de Fred Pellerin :

46512243 304561993478612 9012802834147573760 nUne proposition de Fred Pellerin adoptée à l’unanimité au printemps allait paver la voie, surtout nos voix, à un climax d’émotions aussi inattendues que fortuites.  Les premières secondes de chant du dimanche donnèrent le ton et secouèrent viscéralement nos corps, enveloppant nos âmes d’une énergie qui, 2 semaines après le retour au Québec, vibre et perdure toujours.

À l’unisson et en harmonie, nous nous accordons pour clamer haut et fort que cette expérience nous a changé en profondeur.  Nous sommes de meilleurs humains…  Quotidiennement, les moult conseils et astuces distribués par nos chefs de chœur, Maud, Stéphanie, Julie, Martin et Brice, font partie des outils utilisés pour nous garder les pieds bien au sol et préserver cette pleine conscience que ce voyage a stimulée.

En tant qu’artisans du métier du spectacle, nous sommes soufflés par la chaleur de l’accueil et du savoir-faire de l’organisation dans la tâche titanesque de livrer un spectacle de cette qualité en si peu de temps.  Nous promener sans écueils, du moins invisibles à nos yeux, au travers de Troyes, cette ville magnifique et pittoresque, tient du génie.

Finalement, toute l’équipe a matérialisé une version de l’amour universel en mots et musique qui fait que cette expérience demeurera un jalon immuable dans nos parcours artistiques.

Nous nous sommes réunis quelques semaines après notre retour tous les 4 avec Fred et nous avons trinqué à ces semblables, rencontrés sur l’autre rive… et qui sait ce que ce Big Bang culturel portera dans son sillage…  Il fait bon rentrer chez nous… Mais Dieu que vous nous manquez!

Rosie Lafrance-Marcotte, Annick Bernatchez, Julie Hamelin, Alain Lafrance

 

Les choristes de Coro Vocalis Novum, du Salvador, par la voix de Max Vasseur, directeur de l’Alliance française du Salvador :

5D 72134 NDC 2018 10 21 VOCALIS NOVUM Stephane SYNODINOS 2400f

Il n’est pas donné à tous de réaliser un rêve. Chanter – Chanter ensemble – Chanter ensemble en France – Chanter ensemble en France et en français avec 900 amis… Si l’on ajoute la chaleureuse présence de Francis Cabrel et de Fred Pellerin, alors on est au-delà du rêve !

Cette courte introduction peut paraitre un peu démesurée. Pas tant que ça au final, à en juger par le nombre de commentaires et de messages reçus de nos 16 amis choristes salvadoriens depuis leur retour de Troyes.

Sara est admirative de la qualité du son dans cette espace Argence dont elle ne croyait pas au départ qu’il s’agissait à l’origine de la cour d’un lycée. Fabiola est, quant à elle, mélancolique de la chaleur humaine ambiante durant toute cette semaine. Ces centaines de choristes, les artistes, l’équipe musicale, l’équipe logistique, tout ce monde en synergie autour d’un même projet culturel et artistique. Margarita n’a jamais été aussi « heureuse d’être fatiguée ». Sergio est, quant à lui, en cure de désintoxication après un abus incontrôlé de Chaource (ou de champagne ?) Mais la palme de l’anecdote revient à Julio Garcia, leur chef de chœur, qui a vécu un périple un peu complexe au retour. Gros coup de fatigue, baisse de tension… il a dû passer 2 jours dans le centre médical de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Il y a été suivi par une médecin, choriste de son état, qui avait participé au Grand choral il y a quelques années de cela ! Autant dire qu’il a été très bien soigné ! Julio est de retour au Salvador en pleine forme et des projets francophones plein la tête.

 La question qui revient souvent est : « est-ce que c’est ça la France ? » Eh bien, c’est en tout cas aussi ça la France : accueillante, belle, souriante et talentueuse. Quelle belle image que celle donnée à ces jeunes Salvadoriens, qui ont en prime eu la fierté de recevoir la médaille de la ville de Troyes.

Un grand bravo et d’innombrables mercis à toute l’équipe pour la qualité de l’accueil qui leur a été réservé, notamment lors de cette mémorable première soirée où le chœur Vocalis Novum a pu offrir toute la générosité et la qualité de son répertoire.

Et nul doute que si, un jour, il prenait l’envie à des choristes français de venir chanter sur les côtes tropicales du Pacifique, ils seraient évidemment les bienvenus !

 

 

 

 


Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte