événements


Evenements


Des rendez-vous entre professionnalisme et convivialité pour partager la chanson chorale tout au long de l’année, à 60 ou à 1000, à Troyes, à Sète ou ailleurs.


Voir les événements

Partitions


Editions


Un catalogue exclusif sans cesse renouvelé de plus de 700 chansons harmonisées pour chœurs et groupes vocaux.



Voir le catalogue

Formations


Formations


Des ateliers adaptés aux besoins de ceux qui pratiquent la chanson chorale et qui désirent se perfectionner et développer leurs talents.



Voir les formations

Le Projet


Chanson Contemporaine donne un sens à l’expression “chanson chorale” en développant un projet centré autour de la culture de la chanson pour l’univers choral et en construisant des passerelles entre les mondes professionnel et amateur.




Le projet

"L'Aube qui peut"...

C’est maintenant devenu un événement incontournable de la fin d’année scolaire : le mardi 25 juin, 616 collégiens issus de 28 collèges du département étaient réunis pour la première répétition du Chœur de l’Aube.

A l’origine de ce projet, un concept unique en France issue d’une envie commune du festival Nuits de Champagne et du Conseil départemental de l’Aube de faire chanter les jeunes, tout en offrant au festival une soirée d’ouverture, « l’Aube à l’unisson » où nos jeunes artistes et leur public uniront leurs voix à l’unisson sur le répertoire des invités d’honneur de l’édition. Chaque année, ce sont donc 700 collégiens qui vivent une expérience artistique et musicale hors norme nécessitant plusieurs mois de préparation avec le soutien de leurs professeurs de musique.

Le Chœur de l’Aube 2019 a donc pris forme ce mardi 25 juin avec la découverte des quatre titres représentatif de l’édition « Love qui peut » : « Chère amie » et « C’est la vie » de Marc Lavoine, « Colore » des Innocents et « Non non non » de Camélia Jordana, avec leurs deux nouveaux chefs de chœur Blandine Deforge et Geoffrey Bouthors. Interview…

 

IMG 68811Blandine, Geoffrey, vous êtes tous les deux les nouveaux chefs de chœur du Chœur de l’Aube 2019, que vous inspirent ce projet et cette nouvelle aventure ?

BD : Quand Brice m'a appelée pour me confier la co-direction du Choeur de l'Aube, j'étais à la fois exaltée par cette nouvelle aventure et consciente du travail qu'il faudrait fournir pour la mener à bien. Ce projet est vraiment unique en son genre et je me sens vraiment chanceuse de pouvoir faire découvrir de nouveaux répertoires et de pouvoir explorer le plaisir du chanter ensemble avec tant de jeunes collégiens. D'autant que cette aventure fait écho à mon expérience personnelle (j'ai moi aussi plongé dans l'univers du chant choral quand j'étais au collège, sous la direction de Jean Claude Valembois et de Sylvain Tardy) et que cette expérience m'a grandement aidé à traverser l'adolescence et à me construire.

GB : C'est à la fois fascinant et excitant de relever un tel challenge. On ne pilote pas 750 collégiens sur un même bateau tous les jours, j'ai hâte de partir à l'aventure

Cette première journée de répétition est un moment important du projet, le point de départ d'une nouvelle complicité à installer pour les collégiens et vous. Comment avez-vous perçu leur participation ?

BD : J'ai trouvé leur participation à la hauteur du challenge qu'on leur a proposé. Ils ont été très réactifs à la plupart des outils et des jeux qu'on leur a proposés. Ils connaissaient, a priori, assez peu les titres que nous avons travaillés avec eux mais ils se sont rapidement pris au jeu et on a réussi à parcourir l'ensemble des 4 titres sur la journée. Challenge relevé haut la main, donc ! 

J'ai aussi vraiment apprécié le travail en binôme avec Geoffrey, qui a permis une certaine fluidité et une belle dynamique au cours de la journée. 

GB : Effectivement, c'est un moment clé, c'est le premier contact avec le duo de chefs et avec le répertoire. Nous devons mettre toutes les cartes de notre côté pour que les enfants s'investissent dans le plaisir et avec sérieux. La pédagogie, la bienveillance sont de mises. Nous avons réussi à balayer nos 4 titres, avec déjà des moments forts, des moments où le son de groupe était là. Sans investissement de leur part, tout cela n'aurait pas était possible.

 

Musicalement parlant, quelle pédagogie spécifique êtes-vous amenés à développer pour ces adolescents-choristes ?

BD : Je crois que, encore plus qu'avec les adultes, le passage par le mouvement et l'implication du corps, avec humour et bienveillance est la clé pour les motiver et pour les fédérer au sein de cet énorme collectif. 

La rencontre avec les profs, le lendemain de la répétition avec les collégiens, nous a permis de faire connaissance avec tous les collègues qui joueront le rôle indispensable de relais auprès des collégiens jusqu'à notre prochaine répétition. Ce fut une belle journée d'échanges sur les outils utilisés la veille, sur les intentions recherchées pour chaque chanson et sur des aspects plus techniques, qui s'est clôturée par le partage de quelques titres du choeur de l'Aube en polyphonie et en chorégraphie ! What else ! 

GB : Nous travaillons beaucoup sur le corps, des gestes mettant en valeurs le propos, des postures, des rythmes avec le corps (bodycorp), on peut aussi passer par le rap,....

Les professeurs sont présents lors de cette première journée avec les ados, le lendemain, on discute avec les professeurs de cette 1ère journée (outils utilisés, approche, sens,....) 

Enfin, quels conseils souhaitez-vous transmettre aux 700 collégiens-chanteurs, que vous retrouverez pour la 2ème répétition commune, le mardi 15 octobre, quelques jours avant les représentations publiques ?Capture2

 BD : Pour l'instant je souhaite à tous, professeurs et collégiens, de bonnes vacances bien méritées.

Et j'invite les collégiens à écouter au maximum les voix de leurs 4 titres pendant les vacances pour pouvoir aller au bout des titres et du travail d'interprétation avec leurs professeurs et avec nous le 15 octobre.

Et pourquoi pas, pour nos jeunes choristes, aller écouter un peu les autres titres des artistes invités pour cette nouvelle éditions des Nuits de Champagne... Car il me semble qu'ils ne sont pas à l'abri de faire de belles découvertes !

GB : Je leur conseillerai de bien connaître leur voix donc de les écouter pendant les vacances (ils disposent de mp3 pour l'apprentissage), et ce pour un plaisir total en répétition et sur scène par la suite! Les répétitions ensemble sont très rares donc précieuses, le 15 octobre, ils ne doivent plus être dans l'apprentissage

Le 21 octobre prochain, forts de plusieurs mois de préparation avec leurs professeurs de musique et leurs chefs de chœur, les 700 collégiens du Chœur de l’Aube inaugurent le festival Nuits de Champagne, sur la scène de l’Espace Argence. Il est déjà temps de réserver vos places pour venir chanter avec eux…


Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte