événements


Evenements


Des rendez-vous entre professionnalisme et convivialité pour partager la chanson chorale tout au long de l’année, à 60 ou à 1000, à Troyes, à Sète ou ailleurs.


Voir les événements

Partitions


Editions


Un catalogue exclusif sans cesse renouvelé de plus de 700 chansons harmonisées pour chœurs et groupes vocaux.



Voir le catalogue

Formations


Formations


Des ateliers adaptés aux besoins de ceux qui pratiquent la chanson chorale et qui désirent se perfectionner et développer leurs talents.



Voir les formations

Le Projet


Chanson Contemporaine donne un sens à l’expression “chanson chorale” en développant un projet centré autour de la culture de la chanson pour l’univers choral et en construisant des passerelles entre les mondes professionnel et amateur.




Le projet

De Gainsbourg à Brest avec Jane Birkin et Miossec

 
 
 


SERGE GAINSBOURG

 

C’est en 1968, sur le tournage du film « Slogan », que Serge Gainsbourg, qui n’est pas encore l’artiste culte qu’il va bientôt devenir, rencontre Jane Birkin, actrice britannique alors débutante. C’est le début d’une symbiose créative prolifique qui ne s’interrompra qu’à la mort de Serge, en 1991, bien après leur séparation « à la ville », Jane étant en quelque sorte la voix féminine de Gainsbourg, celle qui lui permet de faire entendre ce qu’il ne peut exprimer lui-même et qui révèle tout un pan de son être complexe.

Après la chanson fondatrice « Je t’aime moi non plus » naîtrons ainsi 7 albums et un chapelet de chefs-d’œuvre parmi lesquels Fuir le bonheur de peur qu’il se sauve, Ex-fan des sixties, Baby alone in Babylone, Les dessous chics, Quoi ou encore Amours des feintes.

Après la mort de Serge, Jane s’attachera à faire vivre ses chansons, au-delà de celles écrites pour elle, y compris en version symphonique, contribuant à entretenir l’œuvre majeure de celui qui considérait, provocateur comme le voulait son personnage, pratiquer un art mineur.

 

 

JANE BIRKIN

PHOTO4

On connaît l’histoire : Jane Birkin est née, artistiquement, de sa rencontre avec Serge Gainsbourg à la fin des années 60. Mais c’est une véritable renaissance à laquelle on assiste aujourd’hui : douze ans après l’album précédent, Jane vient de sortir  Oh ! Pardon, tu dormais.... Un événement. Car au sommet d'une carrière immense, d'une vie romanesque et tragique, au croisement de tous les arts et artistes, avec sa sensibilité extrême, Jane a toujours été une muse, une interprète, et s'est rarement exposée comme auteure... Mais Étienne Daho, convaincu par son talent, est enfin parvenu à la décider à enregistrer ses propres textes, à partir de la pièce qu'elle écrivit il y a 20 ans.

Alors l'idée a pris corps et a fait son chemin jusqu’à l’enregistrement de cet album. 13 chansons mises en musique et réalisées par Étienne Daho et son complice Jean-Louis Piérot. Un grand disque intime, personnel et rare, dans lequel Jane Birkin, parée de ses textes sincères et déchirants, se livre et déroule sa voix, son interprétation unique, la bande son de notre vie… Elle le déploie aujourd’hui sur scène, toujours sous la houlette artistique et musicale du duo Daho-Piérot

L’occasion de l’inviter à parrainer la 34e édition des Nuits de Champagne, de Gainsbourg à Brest, était trop belle ! Elle le fera en compagnie de son complice et ami Miossec, figure gainsbourienne par excellence et auteur majeur de la chanson française d’aujourd’hui.

 

 

 

MIOSSEC

Voilà qu’il y a plus de 25 ans, en mars 1995, Miossec déboulait dans le paysage musical français avec Boire. Un premier album enregistré avec trois fois rien, sans batterie, loin des canons de l’époque. Ni punk, ni pop, ni variété mais des paroles rugueuses, des histoires d’amour désespérées sur une folk puissante jamais entendue alors dans la chanson française.

D’une tendresse à fendre les cœurs, ce disque a imprimé une certaine génération, a fait bouger quelques lignes, a pris une place qu’il n’était pas censé avoir dans l’histoire de la chanson… et de nombreux artistes sont venus puiser dans cet univers.

Sous la lumière du jour, malaxé, réarrangé de fond en comble, Boire, Ecrire, S'Enfuir est une relecture de ce premier album. Ainsi, aux 12 titres de Boire viennent se greffer les titres composés pour d’autres, comme des extensions, des contre-chants : Merci et Couvre-feu (Juliette Gréco), Les Avalanches (Jane Birkin), L’Attente et 20 ans (Johnny Hallyday), Disparaître (Stephan Eicher), Faisons envie (Alain Bashung).

Enfin, de nouvelles chansons originales, écrites et chantées avec Mirabelle Gilis, viennent éclairer l’histoire. Une façon pour ce poète à la fois tourmenté et rêveur, tantôt écorché ou optimiste, de repartir à zéro, les tripes sous le bras et, comme toujours, du cœur au ventre.

Après un premier passage au Nuits de Champagne en 1997, Miossec revient cette fois-ci dans le costume de l’invité parrain d’une édition aux couleurs gainsbouriennes qui lui vont si bien, en compagnie de Jane Birkin avec laquelle il a tissé une amitié vivifiée par les embruns bretons.

 
 

 

Toute la programmation des Nuits de Champagne 2021 

 

Venez chanter Serge Gainsbourg, Jane Birkin et Miossec au Grand choral  

 

 


Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte