Une flambée de nouvelles harmonisations !

Pour l’hiver 2018, la tendance est aux feux de bois, aux guitares folk et aux répertoires de Francis Cabrel, Bob Dylan et Fred Pellerin avec quatorze harmonisations encore toutes frémissantes issues des Nuits de Champagne d’octobre dernier. Mais pour des veillées réussies, il faut savamment doser les tubes universels et les bottes plus secrètes qui font vibrer des cordes d'écoute différentes. Voyons un peu comment les publications du semestre vont gratter (ou arpéger) dans les standards mais aussi traverser leurs grilles pour aller révéler des chansons insoupçonnées.

Le programme des récentes Nuits de Champagne a tout de ce chaleureux feu de joie, avec des titres cultes planétaires du Nobel Bob Dylan Knockin' on heaven's door ou Blowin' in the wind , mais aussi les succès de notre Cabrel national comme Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai, Octobre, La cabane du pêcheur ou C'est écrit côtoyant les moins connus Tourner les hélicos, Le monde est sourd ou Des hommes pareils qui démontrent immédiatement en version chorale leur dimension fédératrice.

On pourrait lister dans les découvertes ces titres que l'on croit connaître et sont révélés ici sous de nouveaux atours comme La Corrida ou L'encre de tes yeux, et bien entendu la révélation que constitue pour beaucoup le répertoire de Fred Pellerin donnant à la thématique du ''Souffle des guitares'' la couleur érable de sa poésie québécoise avec le sautillant Plus tard qu'on pense, le serein Retenir le printemps, et le tendre Grand cerf-volant repris du monument Gilles Vignault ; c'est qu'en matière de chanson québécoise il nous reste à découvrir un continent !

 

 

 

Pour prolonger votre aubade chaleureuse et crépitante par quelques moments de communion populaire, on peut compter sur le répertoire de Jean-Jacques Goldman : nul doute qu'Il changeait la vie, Là-bas, On ira et Un, deux, trois emporteront les voix haut et loin dans la nuit.

C'est le moment d'ajouter quelques surprises à faire découvrir La danse inclassable de Nougaro, le joyeuxTriste et malheureux comme la pierre de Louis Chedid, le fameux Vous permettez Monsieur de Savatore Adamo ici ingénieusement bousculé et le tout récent Kid d'un certain Eddy de Pretto qui a tant fait parler de lui cette année.

Enfin, avant que la cheminée ne s'éteigne, vous ne serez pas trop d'un choeur pour faire honneur à la voix de Johnny Hallyday en faisant vibrer l'intime Seul ou l'épique J'oublierai ton nom avant de réaffirmer ce que toute veillée au coin du feu nous rappelle : le plaisir d'unir nos voix, Ça n'finira jamais. Alors on remet une bûche et on replonge dans le catalogue Chanson Contemporaine...

 

 

 

Harmonisations à 3 voix mixtes (dont voix d'hommes facultatives) :

Harmonisations à 3 voix mixtes :

  • Danse (La), M. Vander, Interprète : Claude Nougaro, harmonisation de Martin Le Ray
  • Il changeait la vie, Jean-Jacques Goldman, harmonisation de Martin Le Ray
  • Kid, C. Janin, intepréte : Eddy De Pretto, harmonisation de Pierre Marescaux
  • On ira, Jean-Jacques Goldman, harmonisation de Christophe Allègre
  • Un, deux, trois, Jean-Jacques Goldman, harmonisation de Bastien Lucas
  • Vous permettez monsieur, Salvator Adamo, harmonisation de Brice Baillon
  • Là-bas, Jean-Jacques Goldman, harmonisation de Michaël Cavalier

Harmonisations à 4 voix mixtes :

 

Bastien Lucas


Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte